GS

EN 1976, l'artiste Jean-Pierre Lihou applique les principes de ses peintures "énergétiques" aux volumes d'une Citroën GS. A l'envers ou à l'endroit, ce dégradé de flèches imbriquées célèbre la dynamique et la vitesse sur cette longue forme oblongue.

Site officiel

Source