Etats-Unis

En 1993, Harrod Blank a rêvé d'un van permettant de capturer les réactions des passants. Au réveil, il a décidé d'en faire une réalité. Deux ans plus tard, le Camera Van voyait le jour, recouvert d'environ 2000 appareils photo dont plusieurs fonctionnels et des caméras vidéo pour prendre sur le vif les expressions des personnes le contemplant.

Cette art car est la troisième réalisation d'Harrod Blank. Ce joli modèle Wolkswagen Beetle de teinte rouge foncé disparaît littéralement sous une multitude d' instruments de musique opérationnels... disposés sur toute sa surface disponible. Elle est équipée d'une scène sur le toit et de claviers, guitares électriques, accordéon et batterie, au milieu de CD apportant une touche de lumière à l' ensemble. Une véritable voiture orchestre idéale pour ambiancer le lieu où elle se trouve. Cette art car est visible au musée "Ripley’s Believe It Or Not".

Vue sur Reddit.

Un véhicule à la carrosserie noire, très chargé en peintures, décoration, à l' intérieur comme à l' extérieur. Des ballons et des chevaux en relief notamment qui symbolisent l'équipe, le sport, la vitesse... A laisser passer en priorité si on se fie à la bande rayée rouge et blanche qui fait un clin d'œil aux travaux routiers. Un support doré au niveau de la calendrier apporte une touche de décoration artistique à ce bolide.

Source

Prêt à bondir, ce rat entièrement reconstitué cache... un véhicule. Tous les détails y sont, du museau à la queue en passant par les pattes repliées. Certainement un assemblage de morceaux de résine peints. Seuls le pare-brise et les roues rappellent qu' il ne s' agit pas d' un jouet géant. On remarque que les phares sont incrustés dans les pattes.

Une art car amusante et sans complexes.

Source

Austin Lee Ingram de Georgetown dans l'Indiana a déclenché des mutations sévères sur son véhicule.

Un bon moyen de ne pas se débarrasser de sa vieille voiture ... la transformer en une art car originale. Totalement rouillée, le capot éventré par une sorte de lame, cette voiture semble avoir été abandonnée aux intempéries. Des rouleaux de plaques d'immatriculation recouvrent ses roues ce qui apporte de la couleur et une évocation des états traversés. Elle serait idéale en décoration devant  une boutique dédiée à des objets anciens et de récupération.