France

L'artiste Jean-Pierre Lihou a peint en 1976 cette berlinette équipée d'un moteur Marc Mignotet, qu'il a conduite lui-même, avant de la revendre en 1981.

Une voiture aux allures de sirène. La carrosserie noire est recouverte de motifs semi-ovales évoquant des écailles de poisson bleues cernées de blanc. Une cassure du rythme visuel est proposée par l'alternance de demi cercles rouges sur la longueur du haut des portières. De la sobriété et un beau graphisme frôlant l'illusion d'optique pour cette Alpine art car.

Cette art car BMW signée de l'artiste Jakè est vendue en 2020 au profit de l’association Grégory Lemarchal.

Cette BMW présente une juxtaposition de dessins ludiques et colorés aux formes arrondies tous entourés de noir : des faciès souriants, un petit chien dans le style Jack Russell avec des ailes. On pense au style "Doodle" par la simplicité des traits et leur bonhomie. La vue d' ensemble offre une carrosserie équilibrée et chatoyante.

Ekiem a peint à l'aérosol une Citroën Acadiane en 2017, pour l'événement "rdvhiphop".

Totale transformation pour cet ancien modèle Citroën avec une figure désinvolte et ultra colorée sur fond de carrosserie bleu profond et violet presque luminescent. Une pièce rose vif telle un patchwork agrémenté de poids jaunes et de parties blanches rappelle la couleur de la langue du personnage sur l' avant droit. Cette voiture se pose là, parée d'une touche d' insolence amusée et pleine de pep's.

Source Instagram

Vue au salon Rétromobile 2017, cette Autobianchi A 112 Abarth est recouverte de graffiti colorés.

Ce modèle de taille modeste acquiert fière allure et dynamisme par la superposition de nombreux graffitis. Les couleurs sont vives et chaleureuses, comme si la voiture était éclairée d' une lumière dorée. S'y ajoutent des tracés de noir qui renforcent les teintes des graffitis par contraste. Il en résulte un véhicule à la carrosserie chatoyante et assez atypique, mi- exotique, mi -urbain.

Les petits personnages peint sur la carrosserie de cette "deuche" vue à Gourdon s'imbriquent comme les pièces d'un puzzle.

Photo : Denis Prezat