Une Twingo aborigène

Tout commence en 1994. Le journaliste français Jean Dulon décide de partir pour un tour de l'Australie en Renault Twingo, prenant au mot le slogan de lancement du modèle sorti en 1993 « À vous d’inventer la vie qui va avec… ». Deux mois plus tard, à la fin de ce périple de 25 000 km de Sydney jusqu'au Cap York et retour, il demande alors au studio Balarinji de peindre la carrosserie de la voiture de motifs aborigènes, en souvenir de ce voyage. Les célèbres artistes australiens John Moriarty (designer de la marque de vêtements Balarinji) et Frank Lee, aérographiste, réalisent des motifs typiques de cet art traditionnel, évoquant le "temps du rêve", pour que la Twingo se souvienne de son voyage.

La Twingo, petit véhicule à la physionomie de batracien arbore ici en fond un rouge soutenu.Les motifs aborigènes en spirale donnent cours à l' interprétation. Formes de la nature ( qui n' aime pas les lignes droites ) pour les uns...représentation du mouvement de l' univers pour les autres ou pourquoi pas le symboles d' esprit subtils connus dans cette culture sous le nom de " Temps du Rêve".

Après le retour en France de la vaillante auto, la marque Renault mettra en avant la fiabilité de son modèle avec le slogan « Twingo, c'est comme un boomerang, on l'envoie très loin et elle réussit toujours à revenir ».

En 2016, la Twingo prend sa retraite et intègre les collections du Musée National d'Australie de Canberra.

Site officiel

Sources :

 

Photo: Jean Dulon

Modèle

Photo
Twingo Balarinji, photo Jean Dulon
Année de création
1994